• #3 Le séisme de l'île

    #3 Le séisme de l'île

    En l'an 1742, la vie était paisible. La catastrophe n'est pas revenue est ne devrait jamais revenir. C'est ce que nous espérions, mais un jour, le chef de clan Agane a lancé une alerte au tremblement de terre. La catastrophe allait s'abattre une fois de plus sur notre île. Déesse ! Aidez nous ! Les magnifiques auberges Murakami allaient tomber ? L'île perdrait tout ce que le peuple avait bâti ! Nous nous sommes réfugiés autour de notre cerisier saint, attendant la catastrophe. La terre a tremblé, les gens repliés sur eux-même glissaient le long des collines. Je pense que cela a duré au moins quinze minutes. J'ai ouvert mes yeux, comme les habitants de l'île. Rien n'était touché. Pas de morts ni de blessés, et aucun bâtiment de l'île n'était touché. Aucun, sauf l'académie pour enfants nobles de l'île. L'académie Sakura a été dévastée. Ses équipements... Tous écroulés... Les habitants et les enfants étaient horrifiés.

    Nous n'avons touché à rien. L'empereur Meiji a entrepris la reconstruction totale de l'académie avec de plus solides matériaux fournis par la famille Murakami. Celle-ci a tellement aidé qu'on a gravé leur nom sur une plaque de l'académie, qui après sa reconstruction, vingt ans plus tard, a été exposée. Tous les rois du mondes sont venus visiter l'académie. Ils y ont même scolarisé leur enfants, quand ils avaient de l'argent. Mais j'ai oublié de préciser une chose : l'empereur Meiji a aussi décidé de reconstruire l'académie sur les décombres de l'ancienne, sans pour autant raser celle-ci. Une sage décision : un jour, le monde sera sûrement modernisé. On pourra alors connaître la raison de ce phénomène inexpliqué. Notre île est redevenue belle, et la vie a repris à son cours habituel, au plus grand bonheur des enfants de Kamisama Sakura. Ah oui, l'Académie s'appelle désormais l'académie Miki.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :