• A Vitesse grand V [Nous effaçons les scènes du crime. '.' ]


    Dimanche 6 Septembre 2015 à 18:30
    eeeeee

    Kakeru :

    Pfuh... C'était encore pire de se dire qu'il ne m'aimait pas. Et c'était pourtant la vision la plus réaliste à avoir, non ? 
    Je pleurais en lisant tout ça, je me mordais les lèvres.

    T'es vraiment le pire type que je connaisse, à me dire tout ça...
    En gros, je vais vivre ma vie en me rappelant chaque jour d'un fantôme qui m'a violé alors que j'étais bourré ? Tu crois que ton petit jeu m'amuse, c'est ça ?!

    Dimanche 6 Septembre 2015 à 18:42
    Macchan de la Lune

    Alaric :

    Ouais, ça m'amuse.
    Après tout, puisque je suis trop superficiel, il n'est pas difficile pour moi de faire passer cette situation comme si de rien était. Tu te demandes pourquoi je t'ai sauté dessus?! Parce que je suis impulsif.
    Et puis c'est pas seulement ma faute hein?! Si tu n'avais pas bandé si fortement rien de tout cela ne serait arrivé! Tu me fais chier. Sincèrement.

    J'étais tellement en colère contre moi que je ne pouvais m'empêcher de me défouler sur celui à qui j'avais infligé ce geste inacceptable.

    ( Ouille T.T Alaric est peut-être trop dure avec Kakeru... Il ne mérite pas ça. Tu me le dis si j'exagère d'accord?)

    Dimanche 6 Septembre 2015 à 18:52
    eeeeee

    (Ouille, c'est compréhensible quelque part...)

    Kakeru :

    J'eus du mal à déchiffrer son message avec ma vision troublée par les larmes. J'aurais pu y répondre, mais une pulsion de désespoir me fit jeter ce téléphone du toit. En espérant qu'il soit cassé, que tout soit cassé, et que personne ne le trouve.

    C'était quoi ces luxueuses rambardes ? J'aurais facilement pu mettre fin à tout ça si elle n'existaient pas.

    Je voulais juste avoir une vie normale ! Avoir des amies ! Avoir un amoureux !
    Mais non, je dois être condamné.
    De toute façon, pour s'en sortir, il n'y avait aucune solution.

    Je veux que mes poumons se remplissent d'eau, que mon sang coule en abondance sur le sol, je veux perdre conscience, je veux que mon cerveau s'éteigne, ne jamais me réveiller. La vie, c'est nul. Un cadeau, dit-on. Mon cul ouais...

    Dimanche 6 Septembre 2015 à 19:04
    Macchan de la Lune

    Alaric :

    Il ne répondait plus.

    C'était normal après tout. Vu comment j'avais été ignoble avec lui, vu comment je l'avais traité. J'aurais pu tout casser sur mon passage.

    Mes yeux rouges comme le sang, que je détestais à un point tel que j'aurais pu les crever il y avait longtemps. Ils reflétaient parfaitement la rage qui m'habitait actuellement. Ce regard empli de colère ne pouvait se détacher de mon visage.

    Les dents serrées, les poings durcis.. Ma respiration devenant saccadée...
    J'avais envie d'arracher le banc et de le lancer dans la mer qui me faisait face.

    Dimanche 6 Septembre 2015 à 19:10
    eeeeee

    Kakeru :

    Cet enfoiré me viole alors que je suis bourré, fait le malheureux pour que je m'apitoie sur lui, et me traite comme si j'étais le fautif après ! Qu'il aille se trouver un mec trop mignon qui aimera son impulsivité !

    Je descendais les escaliers du toit. J'y voyais trouble et je me sentais pas bien... J'avais bu le saké sans rien manger. En plus, avec les émotions, je me sentais juste extrêmement mal. J'avais envie de vomir...

    Et surtout de me suicider pour mettre fin à mon existence pitoyable et solitaire.

    Dimanche 6 Septembre 2015 à 19:20
    Macchan de la Lune

    Alaric :

    Ce garçon n'avait rien mérité de tout cela. Tout était de ma faute et voilà que je lui avais encore écrit de façon si colérique. En me levant je donna un violent coup de poing sur le banc, je multipliais les coups plus ma rage augmentait en intensité. Le revers de ma main en vint à me faire mal, à saigner entre les jointures, a devenir bleu, à se remplir d'equimaudes violettes.

    La nuit tombait sur ce décor qui me paraissait invisible.

    Vous avez déjà pensé remonter le temps?
    En tout cas, c'est ce que je voulais faire. Je voulais tout effacer.

    Dimanche 6 Septembre 2015 à 19:57
    eeeeee

    Kakeru :

    Je ne voulais plus jamais le voir, je voulais mourir pour effacer cette douleur, ces souvenirs, les meilleurs comme les pires.
    Qu'est-ce que je pouvais faire, de toute manière ?
    Inconsciemment, mon regard fureta les couloirs pour chercher une arme, du moins quelque chose susceptible de me blesser, de tracer la première ligne, et, je l'espérais, la dernière.

    Lundi 7 Septembre 2015 à 23:56
    Macchan de la Lune

    Alaric :

    Je me prenais la tête... Entre les deux mains et la serrait fort.
    J'aurais très bien pu continuer de frapper sans arrêt le banc, mais cela n'arrivait pas à atténuer la colère présente en moi.

    Je n'étais pas fâché contre Kakeru-san, j'étais fâché contre moi même.

    Dimanche 20 Septembre 2015 à 11:35
    eeeeee

    Kakeru :

    Ouais, c'est sûr que du plaisir j'en avais ressenti. Mais là, je me dis simplement que j'aurais préféré prendre mon temps, et de cette manière je n'aurais pas été déchiré, frustré, mal à l'aise...

    Puis juste parce que j'étais gay, je sautais sur le premier mec venu parce qu'il était canon et gentil ? Non mais à quoi je jouais ?!

    Dimanche 1er Novembre 2015 à 23:48
    Macchan de la Lune

    Alaric :

    Je suis désoler.

    La seule chose que je pouvais bien lui écrire... Je ne savais pas trop quoi faire, ni dire.

    Dire? Non... Je ne l'ai pas revu depuis ces quelques heures. Je n'avais fait que lui parler par écrit, je ne l'avais pas eu devant moi. Je devais mettre les choses au clair pour de bon.

    T'es où? Je veux t'avoir en face de moi. On doit se parler! 




    Vous devez être membre pour poster un message.