• Cafet' tranquille avec Kichou [Libre]


    Dimanche 7 Février 2016 à 14:39
    eeeeee

    Kotomi :

    *s'installe gracieusement à la table avec une tasse de thé et fait un joli sourire*

    Jace :

    "..."

    Oh non, pas elle. Je me doutais déjà pourquoi elle venait nous parler.

    "Dites-moi tout~ Qu'est-ce que c'est que ces absences ?"

    Dimanche 7 Février 2016 à 14:43
    Riteshô

    (Ah bah elle est là finalement ._.)

    Eikichi :

    Ah mais... c'est la fille que j'ai rencontré à mon arrivé à l'académie, celle qui tenait des yaoi dans ses bras! Si j'avais su que c'était elle la présidente... Elle a des formes très généreuses, ça ne m'étonnerai pas qu'elle aie une armée de garçon à ses pieds.

    Je me contentai de la regarder, en essayant de comprendre ce que Jace voulait dire.

    Dimanche 7 Février 2016 à 14:53
    eeeeee

    (Mais t'as pas fini avec ses boobs ? T'es jalouse ou quoi ?!!)

    (Pis c'était Kotomi qui parlait en fait xD)

    Jace :

    "Euh, quelles absences ?"

    Je feignis un petit sourire. J'avais sans doute plus l'air nerveux qu'autre chose.

    "Quoi, on va se faire exclure parce qu'on a séché des cours de bonnes manières ?"

    Kotomi :

    Ah, il me répondait sur un ton déplaisant que personne n'employait avec moi ?

    "Ho ho ho, quelle audace"

    *air de bourge puis redevient sérieuse*

    "En tout cas, toi tu en aurais bien besoin de ces cours."

    Dimanche 7 Février 2016 à 15:06
    Riteshô

    (GRRRR è_é)

    Eikichi :

    Je me retenais de lui crier dessus. Elle se croit où, pour parler à Jace comme ça, cette petite pu-... hum, calme toi Eikichi.

    "Il en va de même pour toi."

    Dimanche 7 Février 2016 à 15:15
    eeeeee

    (Putain Eikichi yangire xDD)

    Kotomi :

    "Hum ? Aurais-je une seule fois adopté une sale manière de parler ?"

    Je fis un petit sourire tout en tenant élégamment ma tasse de thé. Puis je soupirai d'un air fatigué.

    "Sachez que si quelques absences peuvent être pardonnées et rattrapées, l'Académie Miki ne peut cautionner de rebellion estudiantine. Je vous conseille fortement de soigner votre attitude..."

    Dimanche 7 Février 2016 à 15:22
    Riteshô

    (C'est trop chou il est pas crédible x') )

    Eikichi :

    J'avais vraiment envie de la frapper, mais ça aurait fait qu'empirer les choses, et je ne suis même pas sûr que je lui aurais fait mal, de toute manière... 

    "Si tu commençais déjà par nous donner le bon exemple? C'est normal que les élèves aient envie de se rebeller avec la centaine de caméras partout dans l'académie."

    Ce n'était pas légal, j'en suis presque sûr.

    Dimanche 7 Février 2016 à 15:30
    eeeeee

    Kotomi :

    "A propos de ces caméras, il y en a plus d'une centaine pour être honnête, et il n'y aucune malveillance ni quelconque intention d'espionnage derrière - sauf pour Shido ♥. Tous les élèves le savent bien, vous êtes les seuls à penser des choses aussi étranges sur notre système."

    Je pris calmement une gorgée de mon thé.

    "Vous vous croyez dans un film ?"

    Jace :

    Avec un aussi joli visage et une aura aussi douce que distinguée, difficile de penser que la Présidente mentait en nous disant ça. J'étais moi-même partagé sur cette histoire et j'avais du mal à répondre sans m'enfoncer encore plus. Elle semblait dominer chaque conversation, c'était un vrai casse-tête.

    Dimanche 7 Février 2016 à 15:43
    Riteshô

    Eikichi :

    "Mais oui bien sûr."

    Je lâchai un grand soupir. Tout le monde la crains ici, que ce soit Jace, la fille qu'on a rencontré aux vestiaires, ou Shaylee-chan. Alors évidemment, personne n'ira lui dire que son système est malveillant, c'est logique.

    Dimanche 7 Février 2016 à 15:49
    eeeeee

    Kotomi :

    "Je ne vois pas pourquoi, avec le travail qu'on a au conseil des élèves, on s'amuserait à espionner tout le monde. Vous devriez réfléchir à ce que vous dites."

    Je bus toujours d'un calme inébranlable la dernière gorgée de ma boisson, puis me levai.

    "Après tout, on n'est jamais content de ce qu'on a, c'est humain. Vous pouvez aussi me parler si vous avez des soucis. Cependant, je ne peux tolérer des remarques aussi absurdes sur l'Académie."

    Je leur fis un sourire mauvais en repartant. Un sourire qui voulait dire "attention à vous"...

    Dimanche 7 Février 2016 à 16:01
    Riteshô

    Eikichi :

    Je suppose qu'elle voulait nous menacer. Mais je m'en fiche complètement. Je regardai la présidente partir, puis j'adressai un regard à Jace pour savoir ce qu'il en pensait. Je crois qu'il tient à cette académie plus que moi, donc il devrait être plutôt inquiet. 




    Vous devez être membre pour poster un message.