• Dans le coma [Clôturé]


    Mardi 18 Février 2014 à 20:51
    eeeeee

    (Harue en a 23, c'est pas si dramatique, j'ai oublié de rajouter le 'approximativement')

    Harue :

    "N-Non, on ne peut pas avoir ce genre de relation...."

    Mardi 18 Février 2014 à 20:53
    Snowy Emerald

    (De toute façon , tu connais Kuro, c'est un pervers irrécupérable, tout ce qui l'intéresse c'est de la mettre dans son lit U.U)

    Kuro: 

    Je me lève et l'enlace.

    "Et pourquoi donc?"

    Mardi 18 Février 2014 à 21:01
    eeeeee

    Harue :

    Q-Que quelqu'un m'aide !!

    *rouge pivoine*

    Nijika :

    Je fis irruption dans la pièce, les nerfs à vif (comme d'habitude). J'appelai mes gardes qui arrivèrent et mirent mont esclave K.O. au sol.

    "Espèce de crétin, même pas foutu de venir me voir alors que par ta faute, j'ai été blessée !!!"

    Mardi 18 Février 2014 à 21:04
    Snowy Emerald

    Kuro:

    "Mais quel belle fleure avec la délicatesse d'un éléphant fait irruption tel un pachiderne pendant ma déclaration."

    Mardi 18 Février 2014 à 21:08
    eeeeee

    Nijika :

    "Qui tu traites de pachiderme, **** **** *** biiiip *** bipp* !!!!"

    Je l'envoyai balader dans la pièce.

    Mardi 18 Février 2014 à 21:21
    Snowy Emerald

    Kuro: 

    Elle n'a pas assez de force pour me faire bouger. 

    Mardi 18 Février 2014 à 21:24
    eeeeee

    Nijika :

    "Grr.. GARDES !!!"

    Mes gardes pointèrent des fusils de chasse sur cet insolent.

    Mardi 18 Février 2014 à 21:27
    Snowy Emerald

    Kuro:

    "A mon avis, tu risques gros en me tuant."

    ça devient dangereux... je dois faire quelque chose.

    "Et la colère ne va pas avec les traits fins et gracieux de ton charmant visage. "

    Mardi 18 Février 2014 à 21:29
    eeeeee

    Nijika :

    Les gardes baissèrent leurs armes, et moi, troublée, je devins rouge comme une tomate.

    "Qu'est-ce que tu dis, pervers... !"

    Mardi 18 Février 2014 à 21:32
    Snowy Emerald

    Kuro:

    "Où la perversité dans ma phrase? Je dis juste que ton visage illumine cette pièce d'une chaleur douce qui enveloppe mon pauvre coeur"




    Vous devez être membre pour poster un message.