• Tout confort avec Kichou [Jace, Eikichi]


    Dimanche 8 Mai 2016 à 01:17
    eeeeee

    Jace :

    Je ne voulais pas le déranger alors je ne dévorai pas son corps des yeux comme il le faisait pour moi, mais il était vraiment trop mignon. Ajoutez des boobs, et ça faisait une fille en fait...

    J'allumai la petite lampe sur ma table de nuit et éteignis celle de la pièce. Je repris ensuite mon affaire et marquai le cou d'Eikichi par de petits suçons qui descendaient petit à petit.

    Dimanche 8 Mai 2016 à 01:34
    Riteshô

    Eikichi : 

    Je fermai doucement les yeux et me laissai faire. J'étais un peu confus et troublé, je gémissai étrangement. Maintenant c'était mon corps entier qui me brûlait, surtout à l'emplacement des suçons. Mais ce n'était pas désagréable, au contraire. J'expirai bruyamment, à cause de mon coeur qui s'emballai...

    Lundi 30 Mai 2016 à 20:00
    eeeeee

    Jace :

    Mes baisers étaient descendus jusqu'à son boxer. Je voulais être certain de ne pas le brusquer, alors je posai la question.

    "Tu es sûr que tu veux faire ça ?" demandai-je avec un regard un peu inquiet.

    Lundi 30 Mai 2016 à 20:22
    Riteshô

    Eikichi: 

    Trop intimidé pour répondre par la voix, je me contentai d'hocher la tête.

    Je n'ai même pas hésité une seconde...

    *Se cache les yeux*

     

    Jeudi 16 Juin 2016 à 00:02
    eeeeee

    Jace :

    Ça faisait quasiment un mois que je me retenais, alors je ne vous dis pas mon état du moment. J'avais décidé de procurer du plaisir à Eikichi, qu'il en aie des étoiles dans les yeux, et pour qu'il profite au maximum. C'était une étape à franchir dans notre couple, et j'étais persuadé qu'on serait plus unis que jamais après une telle expérience.

    Je me mis doucement à mordiller sa virilité à travers le tissu de son boxer. Je voulais commencer doucement, sachant qu'Eikichi n'était pas le genre de personne qu'il fallait brusquer.

    Jeudi 16 Juin 2016 à 00:18
    Riteshô

    Eikichi : 

    Quelle sensation étrange et puissante, j'ai l'impression que mon corps se tord mais d'une façon agréable. La respiration est saccadée et bruyante, interrompue par des gémissements que je ne peux biarrement pas contrôler. la vision se trouble, alors je décide simplement de fermer mes yeux. Je me rendis compte à quel point les gémissements étaient honteux, alors je les etouffai comme s'ils étaient tabous pour moi. Je rouvris les yeux pour regarder Jace, qui semble bien plus serein que moi. Ça doit être parce qu'il a l'habitude. 

    Jeudi 16 Juin 2016 à 00:27
    eeeeee

    Jace :

    Je remontai pour dominer Eikichi et le regarder droit dans les yeux.

    "Je veux t'entendre... Ne te retiens pas."

    Je me remis à l'embrasser tout en effleurant son ventre du bout de mes doigts. Je répétai le même mouvement sur son boxer puis me redressai.

    "Dis-moi ce que tu voudrais que je te fasse ?~" lui demandai-je d'un air amusé.

    Jeudi 16 Juin 2016 à 00:46
    Riteshô

    Eikichi :

    Je l'aime trop...

    "Qu-quelle question bizarre... Mais Jace, est ce que tu es d'accord pour que je sois le seul dans cet état. ...?"

    Je suis tellement embarrassé de dire des choses pareilles.

    "J-je veux dire, tu ne veux pas avoir du plaisir toi?"

    Mais même je suis un peu sensible, je reste tactile. Je commence alors à le caresser par dessus son boxer d'une main hésitante, n'étant pas sûr que ça lui plairait.

    Jeudi 16 Juin 2016 à 00:58
    eeeeee

    Jace :

    Je retins un gémissement de gêne. Eikichi cassait tout. Pour être honnête, je ne pensais pas qu'il allait entreprendre quoi que ce soit, alors je voulais prendre un contrôle total sur lui. Qu'il ne sache pas que j'étais déjà très excité....

    "Je, j'aurai du plaisir après, alors ne t'en fais pas..."

    Hors de question de me laisser aller dès le début. Eikichi allait se faire bichonner, qu'il le veuille ou non. Je redescendis ma main vers son boxer, prêt à prendre les choses en main, au sens propre du terme (:'D)
    Je pris donc sa virilité en main et commençai à faire des va-et-vient pour l'habituer à la soudaine intimité. J'étais en même temps occupé à l'embrasser dans le cou.

    Jeudi 16 Juin 2016 à 01:12
    Riteshô

    Eikichi : 

    "M-Mais!"

    Je ne pus rien ajouter car celui-ci était bien résolu à me faire passer avant. C'est la première fois que quelqu'un d'autre que moi-même me touche. Et Jace le fait tellement bien, il était doux et puissant à la fois. Il me faisait brûler. Je gemissai bien plus fort qu'avant, Jace à dit de ne pas me retenir, alors j'imagine que c'est bon. C'est tellement bon que je me surpris à me cabrer légèrement et à m'agripper à lui, comme si je ne contrôlai plus mon corps.




    Vous devez être membre pour poster un message.