• Virée Shopping [Clôturé]


    Mercredi 27 Novembre 2013 à 21:15
    eeeeee

    Yukito :

    Ce laideron me court après. Ahah, sa barrette ? Je la jette sous ses yeux dans des égouts.

    Kotomi :

    !!

    Mercredi 27 Novembre 2013 à 21:19
    Snowy Emerald

    Ea: 

    Je m'arrête aussitôt et mon visage se décompose de tristesse... Cette barrette... C'était tout ce qui me restait de ma grand-mère... La seconde personne a avoir été gentille avec moi, elle s'est toujours occupée de moi .. Plus que mes parents... Et... elle est décédée il y 2 ans... Cette barrette était à elle... et elle me l'avait offerte juste avant de me quitter... 

    Je sens mes yeux de remplirent de larmes et je craque. Je pleure, c'était tout ce qui me restait d'elle.... Je la mettais tout le temps... Elle me rappellait ma grand-mère adorée... 

    Mercredi 27 Novembre 2013 à 21:25
    eeeeee

    Kotomi :

    Et mince ! je tirai sur Kurogane-san. J'ai eu sa veste, il partit en courant. Il a du sentir une hémorragie. Je tirai sur la plaque d'égout. Et elle s'ouvrit, je vis alors la barrette. Elle n'était pas sale, par miracle elle était tombée sur un bord et n'était que peu salie. Je sortis une bombe à eau, mouilla un mouchoir, et nettoya la barrette que je rendis ensuite à Théa-san après avoir refermé la plaque.

    "Tiens."

    (Je vais me coucher, bonne soirée ^^)

    Mercredi 27 Novembre 2013 à 21:33
    Snowy Emerald

    (Bonne nuit)

    Ea:

    Je n'en revenais pas qu'elle ait tiré sur lui... Puis, entre deux sanglots, je la vit me reprendre ma barrette. J'ai séchais mes larmes doucement. Personne ne peut imaginer le soulagement que j'ai ressenti quand elle m'a rendu la barrette. Je la serre contre mon coeur... Ma grand-mère connaissait tout de moi... Et elle savait que j'ai eu des périodes où vivre m'étais difficile... à un tel point que parfois, je m'étais laissé mourir lentement de faim ou de soif ou alors j'avais tenté plusieurs fois de sauter par la fenêtre de ma chambre tant la maladie me faisait souffrir... Même Kuro ne le sait pas.

    "Merci, merci infiniment! "

    Cela me fit de la peine de penser que c'était Yukito lui-même qui l'avait jetée... Ce que je redoutais le plus est arrivé... Je suis tombée quelqu'un d'horriblement méchant... J'ai peur... peur qu'il me détruise... qu'il me détruise comme ma maladie.. Lentement... doucement... sans pouvoir agir....

    Jeudi 28 Novembre 2013 à 14:05
    eeeeee

    (Merci, je suis de retour ^^)

    Kotomi :

    Je plaisantais, les balles sur ce pistolets contiennent des composants que j'appelle "ralentisseurs mentaux". On en devient bête, bête jusqu'à s'endormir. Autrement dit, c'est un calmant permettant de neutraliser quelqu'un pour qu'il ne puisse plus analyser la situation.

    "C'est normal. Tu la portais souvent et tu avais l'air d'y tenir. Je te comprends, moi aussi je m'attache à des accessoires. Ils ne représentent rien pour les autres, mais ils ont une histoire..."

    Je regardais, épanouie, la petite bague autour de mon auriculaire droit : elle était argentée, et un ruban était gravée dessus incrusté de petits cristaux de rubis.

    Jeudi 28 Novembre 2013 à 17:15
    Snowy Emerald

    Ea:

    "Merci..."

    Je continu de serre la barrette avant de la remettre dans les cheveux. J'ai eu peur... 

    "Kotomi... comment quelqu'un d'aussi cruel peut-il exister?..."

    Vendredi 29 Novembre 2013 à 22:57
    eeeeee

    Kotomi :

    "Pas de pourquoi, c'est comme ça. Pourquoi les gens se font la guerre ? Pourquoi la pauvreté existe ?"

    Je me sentais mal, il me fallait de quoi manger. Je commandais alors deux glaces à un vendeur ambulant. Une fois la glace en main. Je commençais à pleurer, sans trop savoir pourquoi. La cuillère se tordit violemment émanant une énergie violette.

    Pourquoi devant Théa-san ?

    Vendredi 29 Novembre 2013 à 23:00
    Snowy Emerald

    Ea:

    Elle a raison.. Pas de pourquoi...

    Je la vis acheter des glaces mais très vite, j'ai remarqué que quelque chose n'allait pas.

    "Kotomi?!"

    Vendredi 29 Novembre 2013 à 23:04
    eeeeee

    Kotomi :

    Lors de ces courts instants, je le savais, mon corps ne m'appartenait plus. Avant de donner la crêpe à mon amie, la cuillère tordue tomba sur le sol, pliée en deux et les deux crêpes que je tenais volaient.

    *tombe sur le sol en pleurant*

    "Pars, s'il te plaît. Désolée, c'est impoli mais tu me trouveras effrayante..."

    Vendredi 29 Novembre 2013 à 23:06
    Snowy Emerald

    Ea:

    Elle me fait peur à parler ainsi...

    "Mais non.. Ne t'inquiètes pas! Je suis là et je vais rester..."

    Je suis inquiète pour elle.




    Ce sujet est verrouillé. Vous ne pouvez donc pas poster de nouvelles réponses.